Les Alcooliques anonymes d’Yvetot dans la presse

Dans son édition du 26 avril 2019, Le Courrier cauchois a fait paraître un article très complet sur le groupe Alcooliques anonymes d’Yvetot. Nous remercions Marjolaine MARGUE de son attention et de sa plume et en publions ci-dessous quelques extraits.

 

En accueillant cette journaliste, le groupe a contribué à tendre concrètement la main à un alcoolique en souffrance puisque, dès le lundi suivant, un « nouveau » qui avait lu l’article, a franchi la porte du groupe. 

 

« Oser franchir la porte »

Chaque lundi, le centre social Saint-Exupéry accueille les réunions des Alcooliques anonymes. C’est là qu’une dizaine de personnes se retrouvent pour résoudre leurs problèmes d’alcool, mais aussi pour évoquer leur abstinence. Témoignages.

[…]

Si tous ont le point commun de vouloir rester sobres après des an­nées d’errance, chacun vient avec son passif. C’est le cas de Sylvie, qui a rejoint le groupe il y a tout juste cinq semaines. « Après avoir été pris au piège de l’alcool durant plus de trente ans, j’en ai eu ras­-le-bol. Je me suis surtout rendu compte que je passais à côté de belles choses, mais ce fut difficile pour moi de venir. Il faut oser fran­chir la porte. Avant ça, j’ai essayé d’arrêter seule, mais j’ai toujours rechuté quelques mois après.»

[…]

Avant de rejoindre les AA, Bruno avoue de son côté avoir été scep­tique. « Je ne voulais pas venir, parce que je ne savais pas quel type de personnes j’allais trouver aux réunions, mais finalement ça vaut le coup de s’y rendre. On ne se sent plus seul face à ses pro­blèmes d’alcool. On est soutenu et compris. Seules les personnes qui traversent les mêmes problèmes que nous, peuvent nous comprendre. Depuis quinze mois, je n’ai plus du tout envie de boire », confesse-t-il.

[…]

Retrouver la confiance de ses proches

[…] Pour Jacques, le plus ancien du groupe, il a fallu « cinq ans pour retrouver l’entière confiance » de sa femme. Pour l’aider à com­prendre son addiction, il l’a invi­tée à se rendre « tous les mois aux réunions ouvertes». « Sans ça, les proches ne se rendent pas forcément compte de ce que l’on vit au quotidien».

Consultez l’article complet sur le site du journal ICI

Toutes les informations sur le groupe AA d’Yvetot  ICI – réunion ouverte à tout public une fois par mois

Le groupe tient également une permanence d’information le jeudi de 16 h à 17 h 30 au CSAPA d’Yvetot.

© illustration tous droits réservés

 


X
- Entrez votre position -
- or -