Un réveillon … sans alcool mais pas sans joie

Il n’est pas besoin d’explication pour comprendre que le réveillon de fin d’année est parfois un moment difficile pour ceux qui ont choisi l’abstinence d’alcool depuis peu de temps…ou depuis plus longtemps.

 

En Ile-de-France, comme ailleurs en France, des membres AA s’organisent pour l’occasion en « comité des fêtes ». C’est le cas depuis de nombreuses années dans l’Est de la région.
Hélas cette année, la salle habituelle n’est pas disponible ! En octobre, toujours pas de salle, puis, un coup de pouce de ce que les AA appellent leur « puissance supérieure », une mairie du Val-de-Marne offre une salle qui convient à l’événement. Tout le monde s’active pour la préparation et fait savoir que le réveillon habituel aura bien lieu.

 

Le soir de la Saint-Sylvestre : cinquante-huit participants. Quel bonheur de voir tout ce monde arriver dans cette salle si bien décorée par les soins de nombreux volontaires.
Rétablissement de l’alcool avant tout, les festivités s’ouvrent par une réunion de partage AA, sur un thème de circonstance, tiré d’un ouvrage des AA : « heureux, joyeux et libres ».
Puis le temps vient de se restaurer sur le modèle de l’auberge espagnole : quel buffet, que de choix, que de belles préparations, tous le monde a rivalisé de générosité pour que les mets soient nombreux et savoureux.

 

L’ambiance est au rendez-vous, alors place à la joie, aux rires, à la convivialité. La piste de danse ne désemplit pas, enfants et adultes s’amusent.
Une joyeuse démonstration que « la fête est plus folle sans alcool »…
Il plane une évidente sérénité dans cette salle, tout le monde est très heureux d’être là.
A la fin de la soirée, le comité de préparation ne manque pas de bras pour ranger la salle en un rien de temps !

 

L’année commence bien et, évidemment, rendez-vous est pris pour l’an prochain !

X
- Entrez votre position -
- or -