Rendez-vous annuel avec les groupes du Burkina Faso

Je m’appelle Gabriel** et je suis membre de l’association des Alcooliques anonymes en région Bourgogne-Franche Comté (groupe de Dijon Tillot) depuis de nombreuses années.

Chaque année, depuis vingt-deux ans, je vais au Burkina Faso avec trois amis chasseurs. Ce plaisir n’étant pas le mien, je passe mon temps dans la lecture, le repos et, surtout, en essayant de transmettre mon témoignage de rétablissement de membre des Alcooliques anonymes.

 

Quatre groupes Alcooliques anonymes fonctionnent dans ce pays, à Ouagadougou, à Bobo-Dioulasso, à Koudougou et à Kaya.

 

Avec mes amis chasseurs nous logeons dans une auberge à Bobo-Dioulasso. Cette année une chambre était louée à un canadien de la province de Québec. Il s’appelait Yves**, parlait français avec un superbe accent et nous avons sympathisé.

Quelle n’a pas été ma surprise quand après avoir partagé longuement avec Yves, j’ai découvert qu’il était membre des Alcooliques anonymes du groupe de St Joseph à côté de Montréal ! Il était très impliqué dans son groupe, faisait deux à trois « meetings » par semaine et avait dix-huit années d’abstinence continue.

Avant son retour au Canada, nous avons assisté ensemble à une réunion du groupe de Ouagadougou. Un ami du groupe de Koudougou était également présent, quelle joie pour nous tous !

En me quittant, l’ami canadien m’a remis son magazine AA « La Vigne » et je lui ai laissé mon exemplaire de « Partage ».***

Nous nous sommes séparés comme si nous nous étions toujours connus, c’est cela aussi la magie des AA !

 

** les prénoms ont été changés

*** « La Vigne » et « Partage » sont des magazines de témoignages de rétablissement écrits par des membres AA.

Photo @GDijonTillot, droits réservés
X
- Entrez votre position -
- or -