En immersion chez les Alcooliques anonymes à Migennes

Extraits d’un article paru dans l’Yonne Républicaine – En immersion avec Les Alcooliques anonymes à Migennes par Nicolas Ruiz

 

[…] La réunion du groupe des Alcooliques anonymes (AA) de Migennes vient de débuter, ce mardi soir, […] La parole est donnée. Chacun la prend. À tour de rôle. Dans une atmosphère bienveillante. Respectueuse. Avec une qualité d’écoute rare. Personne ne s’interrompt. C’est l’une des règles. Tous racontent des vies fracturées. Tous se sont relevés. Armés d’une philosophie de vie qui les a rendus plus forts.

 

[…] « Seul avec mes problèmes d’alcool, je n’y arrivais pas. J’ai trouvé de l’aide. Une écoute. Il m’a bien fallu deux ans pour me rétablir. Je ne pensais pas qu’on pouvait vivre sans alcool. »

 

[…] « Il m’a fallu du temps pour reconnaître que j’étais malade, explique Alain, 63 ans. J’avais arrêté la cigarette tout seul, mais l’alcool, non, je n’y suis pas arrivé. Ce fut une grosse blessure d’amour-propre. J’avais déjà perdu ma femme, je savais que j’allais perdre aussi mon boulot et ma santé…»

 

[…] Il égrène son parcours. Son auto « destruction ». L’ultimatum fixé par sa femme. En allant à une réunion des AA, il comprend : « J’ai pu mettre un nom sur ce que j’avais : je n’étais pas un raté mais un malade alcoolique. »

 

Photo @L’Yonne Républicaine – Article complet

X
- Entrez votre position -
- or -
Retour vers le haut
X